L’émission Cash-Investigation, présentée par Élise Lucet ce soir à partir de 20h55 sur France 2 aura pour thème « l’industrie agro-alimentaire : business contre santé ». Selon les informations en notre possession, le sujet de l’utilisation des nitrites dans les produits de charcuterie devrait y être abordé.

Les annonces faites autour de l’émission évoquent en effet la thématique « Pourquoi le jambon est-il rose ? Pourquoi croyons-nous qu’il est bon pour nos enfants ? » ce qui nous laisse craindre des attaques sur les produits de charcuterie.

Même si cette émission semble essentiellement axée sur le secteur industriel, d’éventuelles conséquences négatives sur les produits de charcuterie dans leur ensemble ne peuvent être écartées.
Il est possible aussi que vos clients vous interrogent sur la composition de vos produits en matière de nitrites au lendemain de l’émission.

Dans cette perspective, nous tenons à rappeler que :
- Les nitrites sont nécessaires pour éviter la prolifération des micro-organismes susceptibles de provoquer des maladies graves tels que le botulisme, la listériose et la salmonellose. A ce titre, ils jouent un rôle incontournable dans la sécurité sanitaire des produits

- En France, l’utilisation des nitrites est en effet strictement encadrée à la différence d’autres pays. Les quantités maximales de nitrites et nitrates pouvant être ajoutées pendant la fabrication ont été diminuées de 20% dans le Code des Usages de la Charcuterie à l'initiative des professionnels français par rapport aux normes européennes.

- Contrairement aux idées reçues, 85% des nitrates consommés proviennent des légumes, les charcuteries ne représentant que 10% de l’apport alimentaire en nitrates chez les adultes.

Au vu du contenu de l’émission, nous vous proposerons un argumentaire approfondi et un affichage dédié pour vous permettre de communiquer avec vos clients si ses conséquences médiatiques s’avéraient préjudiciables.